La création et la conception de sites ou web design est la conception de l’interface web : l’architecture interactionnelle, l’organisation des pages, l’arborescence et la navigation dans un site web. La conception d’un design web tient compte des contraintes spécifiques du support Internet, notamment en termes d’ergonomie, d’utilisabilité et d’accessibilité.

Le web design réclame donc des compétences variées : en programmation, en ergonomie et en interactivité, ainsi qu’une bonne connaissance des contraintes techniques liées à ce domaine : diversité des terminaux web et de leurs affichages, accessibilité, spécificités des différents langages et processus, portabilité, respect des recommandations du W3C.

Le webdesign d’un site se présente en premier temps sous forme de maquette fonctionnelle avec des spécifications techniques : ergonomie, charte graphique, identité visuelle, marketing, interactivité.

Un site web peut être constitué par une simple page statique au format HTML éventuellement mise en forme ou enrichie de CSS incluant des images et des liens vers d’autres contenus, ou constitué de contenus dynamiques ou l’on peut greffer des fonctionnalités pour le rendre interactif avec des services programmés en Java, PHP ou autre langage serveur, des formulaires supposant un traitement en JavaScript, ou Ajax. Il peut reposer sur des technologies de base de données, par exemple MySQL.

ÉTAPES DE CRÉATION
En fonction du type de site, du contexte et des moyens disponibles pour le mettre en œuvre, certaines de ces étapes sont optionnelles voire inutiles. À chacune de ces étapes correspondent des compétences spécialisées (ergonomie, architecture de l’information, référencement, rédaction Web, etc.).

  • la mise à jour est une action fondamentale de la vie d’un site web. Elle consiste à actualiser, à modifier et à faire évoluer le contenu graphique, textuel, visuel et même la structure et les fonctionnalités du site web.
  • MISE A JOUR :
  • PROJET :
    Réflexion sur l’objectif du site, sa cible, sa rentabilité, les moyens financiers à engager…
    Réflexion sur l’autonomie souhaitée et le type de moyens humains pour faire la mise à jour.
    Réflexion sur le contenu : pages, services attendus, principes de navigation
  • MISE EN OEUVRES :
    Dépôt d’un nom de domaine.
  • CHOIX DE L’HEBERGEMENT :
    Choix et installation d’un Système de gestion de contenu (exemples : WordPress,…) ou d’un éditeur de site Web de type WYSIWYG (exemples : Adobe Dreamweaver, phpDesigner, Microsoft FrontPage,) ou texte (exemples : Notepad++…).
  • CONCEPTION :
    Établissement d’une structure de pages HTML ou XHTML.
    Définition d’une arborescence
    Mise au point d’une charte graphique
    Mise au point d’une charte éditoriale.
  • RÉALISATION :
    Création de pages via le Système de gestion de contenu ou l’éditeur. Les pages peuvent être créées individuellement ou reposer sur un système de gabarits.
    Mise en place de la charte graphique. Pour bien séparer la structure de la présentation, les feuilles de styles CSS sont utilisées.
    Éventuels développements dynamiques (formulaire, services, etc.)
  • SUIVIE :
  • Recette du site une fois prêt.
  • Lancement du site : mise en ligne.
  • Annonce : Faire connaître le site peut se faire par plusieurs leviers : annonce, publicité, inscription dans des annuaires…
  • SAUVEGARDE :
  • quel que soit le type de votre site web, statique ou dynamique, il est exposé à plusieurs menaces : crache de serveur web, piratage, les virus, les bugs…, alors pour des mesures de sécurité, il est très important de faire des sauvegardes régulières pour les données du site web (Base de données, contenus (documents, images, textes…) et tous les paramétrages de votre hébergement, après chaque mise à jour afin d’éviter la perte des données et de garantir la continuité de vos services sur le web.
  • MAINTENANCE :

la maintenance d’un site web consiste en général à s’assurer de son bon fonctionnement ; on peut distinguer quatre types de maintenances : La maintenance corrective, La maintenance préventive, La maintenance évolutive, La maintenance adaptative